mercredi 23 août 2017

sur ma table de nuit #21

Il y a eu beaucoup de lectures les dernières semaines, voici le billet "deux pierres un coup" :)...
Tous les livres de la pile étaient de chouettes lectures et j'ai fini la plupart rapidement (bon signe généralement), car j'étais bien captée par l'histoire. 

Ceux-là je les ai particulièrement aimé pour l'histoire qu'ils racontent ou le style d'écriture:
"L'ordre du Jour" d'Eric Vuillard - la couverture du bouquin m'avait attiré; le livre traite de la période des années '30 en Allemagne avec l'avénement des nazis au pouvoir; c'est bien écrit et plutôt impressionnant de découvrir certains faits historiques moins connus; ma maman l'a lu ensuite et l'a trouvé formidable; c'est la première fois que je lis un livre d'Eric Vuillard, mais là j'ai bien envie de découvrir "14 juillet".
- "Altes Land" de Dörte Hansen - en français il me semble qu'il est traduit sous le titre "A l'ombre des cerisiers"; j'ai adoré ce livre, dont initialement je n'attendais pas grand chose, l'ayant surtout pris afin de savoir pourquoi il y avait autant d'engouement autour; deux générations de femmes (la tante et la nièce) d'une même famille qui ont dû tout quitter (pour différentes raisons) afin de recommencer leur vies ailleurs, en se recréant une "famille" même si ce n'est pas d'après le modèle classique... ça parle du sentiment de ce qu'on appelle en Allemagne "Heimat" (le chez soi - ça ne se laisse pas vraiment traduire), c'est drôle, touchant (j'ai eu les larmes aux yeux lors d'un passage), et en plus ça joue dans une région au nord de l'Allemagne pas très loin de là où on va souvent :)... un vrai "page turner" qui m'a beaucoup touché...
- "L'Ombre de nos nuits" de Gaëlle Josse - Gaëlle Josse est une auteur que j'ai découvert grace à ce swap, le livre juxtapose des événements d'aujourd'hui avec ceux d'une autre époque, en relevant les parts d'ombres des personnages, aussi bien présentes aujourd'hui que dans le temps, les parts qu'on ne connait pas toujours; c'est doux et poétique.

Le Ian McEwan "Nutshell" a un humour bien british, assez caustique - l'histoire est un peu dingo raconté par le bébé dans le ventre de la maman, mais très divertissant; ça se lit vite.
"Jacob, Jacob" de Valérie Zenatti - un jeune garçon français juif d'Algérie de dix-huit ans part combattre dans l'armée française les Allemands; il met pour la première fois les pieds en métropole, dans un pays dont il a tout appris à l'école, mais qu'il ne connait pas... Aux premières pages je ne savais pas trop à quoi m'attendre, mais ensuite j'ai accroché. C'est un bon livre qui montre l'absurdité de la guerre.
Le livre où je ne savais pas trop en le lisant où il allait m'emmener c'est Agnès Desarthe "Mangez-moi". J'ai aimé le côté amitié, entre-aide de l'histoire, mais à un moment je trouvais que ça se trainait. Heureusement qu'à la fin il y a le "dénouement" et on comprend mieux certains passages.

Et pour l'instant je lis "Les quatre saisons de l'été" de Grégoire Delacourt. Première fois que je lis cet auteur. Mais je ne sais pas, je n'accroche que moyennement. Quelqu'un l'a lu?
Sinon, quels sont vos lectures de vacances?

==============================================
lots of reading the last weeks :)... what's on your reading table for the moment?

mercredi 16 août 2017

white cardi' ou gilet que va avec tout

Ca prend un peu la poussière par ici, la faute aux rénovations dans la maison (dans les vieilles maisons il y a toujours à faire...) et à la ré-organisation des pièces pour faire de la place pour nr 4 :).

Voici un de mes unfinished projects = Ufo tricot enfin fini! Un gilet blanc basique que j'avais commencé en avril l'année dernière afin de le porter à un mariage de nos amis en juin... 
des aiguilles 3.5, puis tricoter en top-down - ça fait des km de mailles à tricoter sur chaque rang et en 3.5 pfffffhhh - ont fait qu'il m'était impossible de le finir à temps. Ensuite c'était l'été, on était dans le midi, trop chaud pour tricoter de la laine mérinos, en tout cas j'en avais pas le courage... bref, il a attérit tout au fond du sac tricot; et entre temps il y a eu bien sûr d'autres envies et d'autres projets qui ont pris le dessus :)...

Mais au printemps j'ai réalisé que j'avais besoin de petits gilets qui vont un peu avec tout (tous mes gilets basiques du commerce rendant l'âme), et voilà que je me suis souvenue de celui-ci. Sans boutonnage avec des pans à bascules c'est un modèle idéal à porter avec un gros bidou, d'autant plus que le blanc va avec toutes mes cousettes récentes.
Et le voilà ressorti!
Le résultat en aig 3.5 me plaît. Pour une fois pas le gros gilet moumoute, mais par moment c'était quand même dûr avec toutes ces mailles (je crois 212 mailles à un moment pour chaque rang), on a l'impression de ne pas avancer. Il est tombé de mes aiguilles juste avant de partir en vacances, et il m'a bien servi en Allemagne du nord où le temps était agréable, mais quand même plus "avril" cette année que l'année précédante.

Le modèle est tiré du livre "Irrésistibles à tricoter" de Muriel Agator (Kids Tricot). Ce livre regorge de très jolis modèles pour les enfants, et parmi ceux-là il y a ce gilet qui est aussi décliné en taille adulte.
Les explications du livre guident bien à travers l'ouvrage. C'est mon troisième tricot (premier ici, l'autre ici) du bouquin et j'en suis toujours aussi contente!
J'ai utilisé la laine "Cool Wool Big" Lana Grossa, acheté l'année dernière lors de vacances à Lüneburg dans mon magasin de laine fétiche là-bas "Knake" (c'est une véritable caverne d'Ali Baba, les dames sont de supers conseils et j'y trouve toujours mon bonheur!). Une laine très douce, parfaite!

Je pense qu'à cause du gros bidou, les pans devant s'ouvrent beaucoup, à voir ce que ça donnera avec ma silhouette normale. Ceci dit je n'ai pas encore lavé le gilet, ni bloqué. Je ne sais pas si ça fait une différence? Vous bloquez systématiquement tous vos tricots? A quel moment - à l'assemblage ou une fois fini?

====================================================
a big "ufo" knit finally finished; a buttonless cardigan from the kids book "Irrésistibles à tricoter", it's the only adult knit in the book; initially i've started this cardigan to wear at our friends wedding in june 2016, but many other ufos (mainly sewing) and the little needle size 3.5 (not yet used to knit big projects in little needles) prevented me from finishing it on time... and as often other projects got in the way and so the cardigan ended up on the bottom of the knitting basket; anyway this year i've realised that my wardrobe really lacks some basic cardigan pieces, so i've finally  picked it out the basket and finished it just before going on vacation; not sure yet how these open panels will fall into place once the big belly is gone... but i haven't washed yet the cardi' nor bloqued it... do you always "block" your finished knitting projects? if yes, at what moment - once it is finished and sewn together or before sewing it together?
nevertheless the cardigan has already been worn a lot and goes with nearly everything! so it was really worth finally finishing it :)...

vendredi 28 juillet 2017

Kiomi Dress #2

voilà la robe Kiomi numéro deux (numéro un ici) toujours d'après le magnifique livre "Everyday Style" de Lotta Jansdotter.
Rien de particulier c'est vraiment une cousette "finger in the nose" comme on dit. J'ai juste dû rogner sur les côtés afin de pouvoir rentrer le patron dans mon coupon de lin.
Un magnifique lin pré-lavé bleu-noir de la très belle boutique de tissus à Namur,  Les tissus de Saint Jean. C'est une qualité de lin parfaite, pour les vêtements dans lesquels on doit s'assoir, comme les robes, jupes ou pantalons, car elle ne se froisse pas trop en la portant.
Etant donné que c'était le reste du roulot il n'y avait pas moyen de laisser toute la largeur initiale du patron. J'ai eu un peu des doutes au départ, mais j'avais tellement envie de me faire une Kiomi dans un ton basique pour l'été que je me suis lancée. Finalement je trouve que c'est très bien aussi avec moins de "swing" dans le bas.
C'est vraiment un chouette modèle pour l'été, facile à porter et accessoiriser. Pour l'instant elle est de sortie tous les jours, comme la Kiomi numéro 1. Faudra à l'occasion que je l'essaie en version haut. Ca doit être bien aussi.
Et puis toujours autant de place pour le mini schtroumpf dedans et comme d'habitude j'ai hâte de voir ce que ça donnera avec ma silhouette normale :).

==============================================
second Kiomi dress still from Lotta Jansdotter gorgeous book "Everyday Style" in a lovely pre-washed blue-black linen from the beautiful fabric store "Les tissus de Saint-Jean" in Namur; same easy and quick sewing as the first one; only difference i had to take off some of the width on the sides, as my fabric was to small; it was the last bit they've had in store, but i just loved the color and wanted a more basic color to wear, so i went for it; turns out that it looks nice also with less "swing" on the sides, don't you think?

dimanche 23 juillet 2017

stripy dress!


Lorsque j'ai vu la belle robe à rayures chambray de "pour mes jolis mômes..." ça fait immédiatement un déclic "want, want, want"; c'est avant tout le jeu avec les rayures dans les différents sens pour le haut, les poches et le bas qui m'a beaucoup plu.

Je me suis donc lancée dans un bête "copy-cat". Dans le stock j'avais un coton gaufré rayé bleu-blanc (stash less!) - acheté au chien vert pour le baptême de petit loup et qui n'a finalement pas servi, c'est dire qu'il attendait son heure depuis longtemps. Pour le patron j'ai utilisé le patron de la robe en lin de la couverture du Lisette. Un patron décalqué depuis longtemps attendant également son heure.

Une cousette facile et rapide. La manière dont les pinces du bas du haut doivent se coudre n'est pas très claire. Elles ne se présentent pas comme des pinces habituelles, mais j'ai fini par les coudre comme des habituelles. Mais pour le reste c'est vraiment "finger in the nose". Je l'ai fait plus courte que l'original et j'ai rajouté les poches.
Le patron rentrait tout juste dans mon coupon. Heureusement les rayures du haut ne sont pas placées dans le droit fil pour réaliser ce jeu de rayures, sinon ça n'aurait pas été possible avec le coupon que j'avais. Pour une fois il ne me reste pas de chutes, c'est chouette.
N'ayant pas ma silhouette habituelle pour le moment, je ne sais pas si le haut tombe un peu serré de toute façon et qu'il faudra pour la prochaine fois rajouter un peu plus de jeu ou si c'est dû au mini schtroumpf :)... à voir par la suite.

En tout cas je suis très contente du résultat! J'aime beaucoup l'encolure et le tombé général de la robe! C'est un modèle que je vais refaire aussi bien en robe que juste en haut. Pour un haut débardeur à part je pense qu'il suffit de rallonger le haut et omettre les pinces, à essayer. Le coton gaufré est un plaisir à porter lorsqu'il fait chaud.
Avec le mini schtroumpf la silhouette de profil est un peu bizarre, ça gonfle terriblement. Mais de face c'est sympa.

======================================================
a copy-cat sewing :), i loved how "pour me jolis mômes" played with the stripes of her fabric in that dress; luckily i had a light stripy cotton in my stash (yeah stash less!) and the pattern of the Lisette linen dress ready for ages - sometimes it's useful to copy patterns in a row, even if you don't manage to sew them right away, at least when you have an "urgent" sewing need, one step of the process is already ready :)... i didn't make the dress as long as the original of the Lisette and added two pockets; otherwise i followed the instructions, an easy quick sew; i really love the outcome and can't wait to see how it falls once i've got my normal figure back :)...

samedi 1 juillet 2017

merci maitresses!

Le petit cadeau de fin d'année de mlle E à ses maitresses: des pochettes personnalisées avec ses dessins. Occupation idéale pendant la semaine de varicelle :)
Elle a dessiné avec les feutres tissus sur un rectangle de coton blanc, ensuite choisi les autres parties de tissus - tous du stock, à l'extérieur ce sont des cotons Ikea et à l'intérieur du Laura Ashley Vintage - et puis c'est maman qui a fait "zou zou" avec la machine :). On a rajouté un petit sachet de pralines à l'intérieur d'un bon chocolatier de notre quartier ainsi qu'un petit ballotin pour l'assistante.
La miss a beaucoup aimé dessiner sur du tissus (elle a d'ailleurs encore fait d'autres dessins tissus, reste à voir ce qu'on va en faire) et était très fière de son cadeau. Celui-ci a beaucoup plu en tout cas!

================================================
little end of the year present from mlle E for her teachers; we made some pouches, personalized on one side by a drawing from her (it was the perfect occupation while she had the chickenpox a week ago :)...); she chose all the fabrics in the stash and we've added some pralines insides... she was very proud to give her present :) and i think her teachers really liked it...

mardi 27 juin 2017

Kiomi dress

Première Kiomi Dress du très beau livre de Lotta Jansdotter "Everyday Style".
C'est la robe idéale pour y caser un petit locataire lorsqu'il fait très chaud. D'ailleurs je me demande comment la robe va tomber une fois ma taille normale de retour, car elle a vraiment beaucoup d'ampleur - de "swing" dans le bas. En tout cas pour le moment c'est parfait, même si niveau look elle me rajoute de la grossesse :)...
Le tissus (un mélange coton - lin il me semble) vient de la Tillabox à Lüneburg - tissus coup de coeur acheté lors des vacances de Pâques là-bas.
Je la porte avec un petit biais en guise de lien sous la poitrine pour marquer un peu.
Une cousette super rapide, facile, j'adore! Un bon basique d'été à mon avis.

=========================================================
first Kiomi Dress from Lotta Jansdotter beautiful book "Everyday Style"; it's the perfect dress for the heat wave of the last weeks and to fit in my growing belly... the fabric comes from the "Tillabox" in Lüneburg; a quick and easy sew just how i like it, for a good summer basic; i wonder how the dress will fall once i've got my normal figure back, as there is a lot of "swing" in it....

lundi 26 juin 2017

sur ma table de nuit #20

Encore un livre découvert grâce à "La grande Librairie", terminé il y a un bon moment. Je n'ai pas été déçu. Une lecture captivante qui se lit d'un trait. La guerre et ses conséquences, vue, ressentie et racontée par un enfant, ni tout à fait petit ni tout à fait adolescent.
Une histoire qui peut se passer n'importe où où la guerre fait ravage où les betises de gamins finissent par basculer... en même temps cela raconte un pays, l'histoire d'un pays, ses drames...
"Au temps d'avant, avant tout ça, avant ce que je vais raconter et le reste, c'était le bonheur, la vie sans se l'expliquer. Si l'on me demandait "Comment ça va?" je répondais toujours "Ca va!". Du tac au tac. Le bonheur, ça t'évite de réfléchir. C'est par la suite je me suis mis à considérer la question. A esquiver, à opiner vaguement du chef. D'ailleurs, tout le pays s'y était mis. Les gens ne répondaient plus que par "Ca va un peu". Parce que la vie ne pouvait plus aller complètement bien après tout ce qui nous était arrivé."
et puis l'importance des livres qui font voyager, découvrir des mondes, qui aident à se remettre en question, à poser des questions, à comprendre et à prendre du recul...
"(...) grâce à mes lectures, j'avais aboli les limites de l'impasse, je respirais à nouveau, le monde s'étendait plus loin, au-délà des clôtures qui nous recroquevillaient sur nous-mêmes et sur nos peurs. Je n'allais plus à la planque, je n'avais plus envie de voir les copains, de les écouter parler de la guerre, des villes mortes, des Hutu et des Tutsi."
(Gaël Faye "Petit Pays")