vendredi 2 décembre 2016

sur ma table de nuit #12

Une des dernières lectures en date (eh oui une BD!): "S'enfuir - Récit d'un otage" de Guy Delisle.
Un récit captivant qui m'a donné la chair de poule par moment.

Les livres de Guy Delisle arrivent à transmettre au lecteur l'atmosphère, la situation qu'il décrit. Parfois des situations totalement absurdes où on se dit: ce n'est pas possible, ça n'existe pas pour de vrai... Mais si elles existent. Justement à travers son dessin, sa narration il sait faire passer l'émotion.
"Shenzhen", "Pyongyang", "Chroniques Birmanes" et "Chroniques de Jérusalem" sont parmis ceux-là. Tous des livres excellents à avoir lu.
Dans un autre registre il arrive à nous faire rire avec sa superbe série "Le guide du mauvais père" (excellent!) ou les deux très beaux tômes "Louis au ski" et "Louis à la plage" (ceux là sont chez grand et petit loup, ils les adorent!
Bref avec monsieur, on est des fans de son travail :)...

+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-
a great read the last book of "Guy Delisle"... some of his works are translated into english also...

mercredi 30 novembre 2016

la cuisine est ouverte!


Le week-end dernier on a testé la "pâte à modeler" ou "plasticine" maison, grâce à la super recette de la maîtresse de maternelle de mlle E. Un grand succès auprès des trois loups! Et moi je n'ai plus besoin de cuisiner, mlle E s'occupe de tout :)...

Pour en faire, il vous faut:
- de la farine
- du sel
- des cristaux/poudre d'alun (se trouve en pharmacie)
- de l'huile de parafine (aussi en pharmacie)
- de l'eau bouillante et des colorants alimentaires

Ensuite vous mélangez dans l'ordre:
- 2 tasses (moyennes style Douwe Egbert - c'est une référence plutôt belge :) j'ai pris un mug de taille normale - moyenne) de farine
- 1 tasse de sel
- 1 c à s. de cristaux d'alun
- 1 c à s. d'huile de parafine
- ajouter petit à petit deux tasses d'eau bouillante (mélanger avec les mains et vérifier la texture de la pâte au fur et à mesure)
- ajouter le colorant alimentaire (ici on a dévisé la pâte en deux, sur une moitié on a mis du colorant vert et sur l'autre du colorant rouge)
- mélanger longuement
- puis mettre au frigo +/- 24h

Le lendemain vous pouvez l'utilisez. 
Franchement j'ai été surprise du résultat. Jusqu'ici elle est nickel, il n'y a rien à dire. Elle n'a pas cette odeur artificielle de celle qu'on trouve dans le commerce. Mlle E veille même à bien ranger la plasticinne (pas sûre que ça va durer) dans les petites boîtes pour qu'elle reste souple. D'après la maitresse de mlle E elle reste assez longtemps mou et utilisable, tant qu'on la referme bien dans une boîte en plastique.
Bref, c'est génial, très facile à faire, nous sommes tous conquis. A refaire sans hésiter! 

+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+
the last week-end we tried some home-made play-dough after a "recipe" from mlle E kindergarden teacher. Super easy to make and it worked out perfect! up until know it is still nicely soft (when it's put away in plastic containers) and it doesn't have this artificial smell from the ones you buy in store... all three (even grand loup) loved playing with it. Perfect entertainment for the cold season :)! We'll definitely make some again. 

samedi 19 novembre 2016

un bento bag à Dînant la belle...

Samedi dernier retrouvailles entre filles (mlle E inclus! qui s'est drôlement amusée à prendre le train avec maman et puis jouer parmis des grandes filles :)...) dans le nouvel appart' d'une du troupeau.  Petit cadeau pour notre hôte: un mini bento bag (cousu dernière minute, mais 100% stash less) pour y glisser de la confiture maison (poires avec une touche de whisky).

Explications du bento bag viennent de chez tiny happy (un de mes blogs préférés). C'est super facile et rapide à réaliser, et en plus ça fait un joli emballage cadeau! Je me suis juste trompée dans les conversion inches vers cm, car la ligne du milieu ne se trouve pas l'une sur l'autre, mes rectangles sont un peu décalés. Mais ça reste utilisable, faudra juste rectifier lors de la prochaine couture. 
Tissus du stock, tous les deux achetés il y a un moment au chien vert (les chutes du rayé viennent de ce haut).
 
J'ai bien envie d'en faire en plus grand pour trimballer un/des en-cours tricot ou le livre que je traine au fond de mon sac. Ou me rabattre sur ceux de Fringe Association (tout fait) :) qui sont sublimes....

(pour la photo on n'avait égaré la confiture... des bougies sont venues à la rescousse :)...)
Je vous laisse avec la vue incroyable sur la Meuse du balcon de l'appart' et la vue à l'arrière sur les rochers et la citadelle de Dînant! Vraiment sublime (t'es super bien installée Val)!
Faudra y retrourner au printemps/été avec grand loup et petit loup...
..............................................................
last saturday little trip to Dînant with mlle E for a girls afternoon... and as a gift to our hostess a tiny bento bag (tutorial from tiny happy) with some homemade jam in it (we couldn't find the jam pot anymore for the picture, so some candles came to the rescue :)...); super easy sewing project (stash less too!), though I've didn't convert properly the inches into cm, hence the middle of the rectangles don't join in the center... the bento works nevertheless, just need to think of this for the next ones...

lundi 14 novembre 2016

sur ma table de nuit #11

Voici une lecture un peu différente. Le livre n'est pas récent, mais ça faisait un moment que je voulais le lire. Après qu'une des libraires chez "Sterling Bookstore" (ma librairie anglaise favorite à Bruxelles!) m'a dit que ça se lisait vraiment bien, pas trop technique avec pas mal d'histoires personnelles dedans, je l'ai embarqué.
"Eating Animals"  n'est pas un livre pour végétariens ou véganistes, non c'est un livre pour tout le monde. C'est un livre prise de conscience sur ce que nous mangeons (en particulier la viande) et le rapport avec l'industrie alimentaire; c'est un peu comme le film "Demain", mais pour la "bouffe" je trouve. Beaucoup de choses sont connues, mais le lire tel quel c'est encore autre chose.
Franchement l'hyper industrialisation de l'alimentaire c'est beurk, il n'y a pas d'autres mots (pourquoi il y a de plus en plus d'intolérances alimentaires, d'allergies, diabètes jeunes, maladies de la peau et autres?...). Pourtant je ne sors pas végétarienne de ce livre :), mais encore plus consciente qu'avant de l'importance de la qualité de ce que nous mangeons et donnons à nos enfants.

J'ai beaucoup aimé les passages "storytelling" du livre, où l'auteur raconte des épisodes de son enfance, l'importance du repas, de la nourriture. Par moment je m'y suis retrouvée.

"(...) Feeding my child is not feeding myself: it matters more. It matters because food matters (his physical health matters, the pleasure of eating matters), and because the stories that are served with food matter. These stories bind our family together, and bind our family to others. Stories about food are stories about us - our history and our values. Within my family's Jewish tradition, I came to learn that food serves two parallel purposes: it nourishes and it helps you remember. Eating and storytelling are inseparable - (...)."
(Jonathan Safran Foer "Eating Animals")

Il a raison qu'avoir des enfants peut être un déclic. Ce n'est qu'avec ma première grossesse qu'inconsciemment j'ai pris conscience de ce que je mange. Progressivement j'ai inclus plus de fruits, légumes, et largement diminué le chocolat - surtout sous forme de Nutella.. bon je mange encore du "choco", mais j'essaie que cela soit du "bon" choco :). Parallèlement j'ai commencé à être plus attentive à la provenance, cultivation de ce qu'on mange, à manger moins de viande (pas toujours facile). C'est un vrai processus évolutif. J'ai essayé de donner dès le départ de bonnes habitudes aux loups - genre inclure toujours des fruits pour les tartines de l'école et le goûter, pas de choco tout petit, ils en mangerons encore assez plus tard... hum hum... avec un succès moyen. Car comme pour toute chose, tout est dans la mesure, il ne faut pas être "sectaire". Manger doit être et rester un plaisir. Il faut développer leurs goûts, leur donner envie de manger (chose parfois pas facile avec petit loup).
Pour ma mamy manger occupe une place centrale dans la vie. Avec ma mère elle avait eu une enfant très maigre, qui n'aimait pas manger. Un drame pour elle. Qu'est-ce qu'elle était heureuse lorsqu'avec nous, ses petits-enfants, elle avait de bons mangeurs qui avaient l'air bien nourri (donc en bonne santé). Encore aujourd'hui quand nous allons chez elle, elle appelle avant pour discuter avec moi ce qu'elle compte cuisiner ou elle me demande "mais qu'est-ce que vous avez mangé?". Quand mes parents reviennent de chez elle, il y a toujours un paquet de ses crèpes ou tartes pour les loups. Je suis heureuse qu'ils puissent encore profiter des délices sucrés de ma mamy :),
"(...) it helps you remember".
Chez mez parents lorsque nous étions au lycée, il était important les week-ends d'être là pour le repas de midi. C'était le moment de la semaine pour s'échanger autour d'un bon plat. On essaie de faire pareil avec nos enfants. En semaine c'est difficile d'être tous ensemble à table pour dîner, mais le week-end on se rattrappe.
Le blog "Dinner a love story" , que j'ai découvert récemment, reprend cela. Prendre le temps de cuisiner, même si ce n'est qu'un plat tout simple et rapide, de s'asseoir ensemble et de discuter (- et au regard de tout ce qui se passe actuellement dans le monde, l'échange et la discussion restent fondamentales à mon avis). En plus les recettes sont délicieuses, pas trop compliquées et les articles remplis d'humour. Une belle découverte!

jeudi 10 novembre 2016

le cas de la jupette "rosie"

Avec les restes (vive le stash less!) de ma petite veste j'ai fait une mini jupe "freestyle" pour mlle E pendant les vacances d'été. 

Deux rectangles, une ceinture pour y glisser l'élastique et puis des poches - aussi importantes pour la miss que le fait de porter des jupes/robes non stop :) - ainsi qu'une mini touche de liberty capel rouge à l'intérieur des poches. Le jersey corail vient de chez Julija à Anvers.

Elle a reçu la jupe en cadeau d'anniversaire en juillet et depuis elle a été bien porté. Même récemment avec une paire de collant et un bon gilet chaud.
......................................
with the leftover fabric (stash less!) from this jacket a "freestyle" skirt for mlle E... two rectangles, an elastique waistband, pockets (very important for her :)!), a little bit of liberty inside the pockets... worn a lot during the summer and still now with a pair of tights and warm jumper. Very gratifying sewing :)

lundi 24 octobre 2016

headband ou no headband?!?

(photos prises par petit loup)
 
Avec ce temps frisquet il me fallait un accessoire pour protéger mes oreilles sous le casque vélo. Mon bonnet de l'année dernière est très bien, mais ce n'est pas très confortable sous le casque et puis il est encore un peu chaud pour le moment. J'aime pas le froid ou le vent à le tête, ça me donne très vite mal à la tête ou aux oreilles (sensible quoi :)..).  Du coup je me suis dit que le bandeau/headband pourrait être la solution? Oreilles au chaud, mais pas d'effet sauna à la tête.

Dans mon stash de laine il y avait un écheveau de Cascade Heather (du Kaléidoscope il y a un bail) d'un ton pétrole. Une couleur que j'adore. J'ai monté 19 mailles et tricoté avec des aiguilles 4,5 environ 40-42cm au point de riz. A l'endroit de la couture d'assemblage j'ai enroulé du fil autour pour cacher la couture et froncer un peu.

Un tricot très gratifiant, car rapide. Par contre je ne sais pas comment porter le bandeau; je trouve que mes cheveux tombent bizarres, surtout quand je ne les attaches pas (sorry pas pensé à prendre une photo cheveux au vent). Sous le casque vélo ça m'est égal, le bandeau ne se voit pas. Mais je ne sais pas si je le porterais sans le casque.
Niveau protection du froid le bandeau est nickel, mais à force de le porter il s'est un peu élargi. Sous le casque il glisse aussi un peu dans les yeux. En fait le problème c'est le casque, quand je pense que petite personne n'avait un casque vélo... pfffffh :)...

Et vous, vous êtes plutôt "headband" ou "no headband"? Vous le portez comment?

...............................................................
headband in Cascade Heathers from my stash, 19 stitches, needles 4,5 and approximately 40/42cm long... love the color, the look, but not so sure how to wear it with the hair not attached?? I'm more used to hats/beanies... but it keeps my ears warm under my cycling helmet :)...
how do you wear headbands, or do you prefer hats?

mercredi 19 octobre 2016

le retour du goûter "healthy"

Ca semble un bon moment qu'il n'y a pas eu de goûters "healthy" par ici... pourtant on prépare très régulièrement des muffins, biscuits, cakes etc nous même pour en avoir sous la main pour les collations d'école ou le goûter. Simplement on n'a pas testé de nouvelles recettes, car les loups nous réclament quelques "classiques" (comme ceux-là, celui-ci, ou ceci).

Cet été la recette d'un Elle (what else? :)) avait attiré mon attention "Muffins aux courgettes et au pavot".
Après avoir pu enfin avouer à petit loup que dans la couronne pommes- carottes-orange-cannelle, qu'il adore, il y avait aussi des carottes, parce que finalement il aime les carottes et me réclame ce cake toutes les deux semaines. Je me suis dit que peut-être ces muffins seront la bonne astuce pour lui redonner le goût des courgettes sans s'en apercevoir...

Recette rapide et facile à faire. J'ai divisé les quantités indiquées par deux, pour ne pas rester sur trop de muffins, si jamais ils ne plaisent pas, et j'ai remplacé le sucre blanc par du sucre roux. Ils gonflent impéccablement bien et la courgette rapée leur donne beaucoup de moelleux. Côté goût je les trouve un peu fades si on ne rajoute pas le sucre glace, prévu dans la recette. Je me demande si le zeste d'un citron ne rehausserais pas un peu le goût? A essayer la prochaine fois, parce que en gros je les trouve très bons.
Succès aussi auprès de grand loup et monsieur. Mlle E les a boudé (phase culinaire un peu difficile pour le moment, genre "connais pas, goûte pas!"). Petit loup en a mangé un aussi, verdict ni oui ni non... Peut-être lors d'une deuxième fournée il sera vraiment conquis?! A essayer en tout cas.

Pour la recette c'est par ici!

(gaufres maison sur la photo, mais pour la recette faut que je demande à monsieur, c'est lui le cuisto' des gaufres ici :)!)

................................................................................
a new muffins recipe from here, a way to give petit loup some courgette without realizing :)... if you don't put the frosting, they lack a bit of "interesting" taste, maybe some lemon zest in addition might remedy that... but overall very yummy, the courgette gives them a lot of moisture; we'll make them again.